Abonnez-vous à notre infolettre
Abonnez-vous à notre infolettre
Sur le terrain : virages santé en entreprise2022-02-04T15:19:58-08:00

Sur le terrain : virages santé en entreprise

Inspirez-vous des expériences d’entreprises qui ont tiré profit de leur propre programme de bien-être au travail.

En 2015, l’armateur Teekay Shipping a mis sur pied un comité du bien-être dans son bureau de Vancouver dans le but d’aider ses 200 employés à mener une vie plus saine au travail.

En s’appuyant sur les ressources en matière de bien-être au travail conçues par la Société canadienne du cancer, l’entreprise a axé ses efforts sur quatre grands thèmes liés à la santé : une alimentation saine, l’activité physique, le dépistage et la détection précoce, et la santé mentale. Ces thèmes ont été définis après analyse des données d’un sondage mené à l’interne. Teekay a su susciter un engouement pour son programme de bien-être par le biais de séances d’information et d’une série de défis qui ont incité les employés à adopter de saines habitudes.

Les employés pouvaient notamment faire le suivi de leur fréquence cardiaque moyenne, de leur tension artérielle, de leur poids et de leur IMC à l’aide d’une station de surveillance de la santé connectée à un portail en ligne, qui avait été installée dans la cuisine dans le cadre des activités du programme. On a également encouragé les employés à parcourir 10 000 pas par jour, un défi qui les a poussés à bouger davantage grâce au pouvoir du soutien social.

Récemment, Teekay a participé au Global Corporate Challenge, initiative permettant à des milliers d’employés d’entreprises de partout sur la planète de se faire concurrence dans une série de défis liés à la santé et au bien-être. Grâce aux ressources sur l’activité physique de la Société canadienne du cancer, Teekay a remporté le trophée de l’organisation la plus active dans la catégorie transport et logistique!

Au cours des dernières années, l’Université Thompson Rivers (TRU) s’est engagée à créer un environnement qui favorise la santé du personnel et de la clientèle étudiante.

Le programme de bien-être au travail de la TRU, un véritable modèle, se caractérise par l’éventail de sujets abordés pour promouvoir la santé. Il comprend des kiosques et des ateliers éducatifs permettant la participation du public, ainsi que la diffusion d’informations dans des bulletins, des courriels, les médias sociaux, et par le biais d’affiches éducatives dans les toilettes du campus.

La TRU propose des classes de conditionnement physique gratuites sur son campus, des cours de pleine conscience, des visites hebdomadaires de chiens à des fins thérapeutiques et des cliniques de dépistage des maladies chroniques sur place, dont des évaluations du risque de cancer du sein et des mesures de la tension artérielle. Un autre point fort du programme est un projet qui encourage les employés à s’envoyer anonymement des mots gentils en utilisant des enveloppes brunes interservices. Cette activité a eu un impact très positif sur le moral des employés.

En plus de remporter, en 2015, le premier prix du concours Extra Mile Awards de la Société canadienne du cancer, la TRU a constaté que la productivité et le moral du personnel avaient augmenté grâce à son programme de bien-être, tout comme sa réputation en tant qu’organisation.

Le personnel de la Société canadienne du cancer « passe de la parole aux actes » et donne l’exemple en adoptant des comportements sains en milieu de travail. Après la mise en œuvre d’un programme de bien-être, en 2010, la SCC s’est engagée à améliorer ses politiques internes afin de souligner l’importance de créer des environnements de travail positifs. En plus de créer un régime complet d’avantages sociaux des employés, la SCC a mis en œuvre des directives pour des réunions saines, réaménagé des locaux pour favoriser l’activité physique et une alimentation saine, et offert des incitations financières à l’activité physique par le biais d’un fonds pour le bien-être. Ces changements ont été bien accueillis parce que l’on avait auparavant recueilli les suggestions d’amélioration des employés, exposé la raison d’être d’un programme de bien-être au travail et diffusé de l’information par les canaux internes. Des sondages visant à évaluer l’intérêt des employés pour divers thèmes liés au bien-être ont été utilisés au début du programme et au bout de quatre ans. L’enquête de suivi après quatre ans a révélé que 91 % des employés étaient au courant des politiques de bien-être au travail et que l’initiative avait entraîné des changements positifs sur le plan de la santé chez la moitié du personnel environ.

La SCC a également instauré une culture du bien-être qui facilite les choix sains. Une politique de réunions saines, par exemple, encourage les organisateurs de réunions à offrir des choix alimentaires sains et à prévoir des pauses pour bouger. Le personnel est encouragé à organiser des réunions à pied, à se lever tout au long de la journée, ainsi qu’à se soutenir et à se valoriser mutuellement sur les canaux de communication internes. Le comité du bien-être offre de nombreuses occasions de mener une vie saine en organisant des défis pour le personnel, en affichant régulièrement de l’information sur les modes de vie sains et en proposant des événements aux employés tels que des dégustations de salades et des repas-partage.

La SCC est déterminée à offrir un environnement de travail sain et à encourager le personnel à faire des choix santé.

Vous êtes prêt à vous lancer?

ENTREPRISE EN VEDETTE

CIBC

mars 29th, 2019|

Pauses-promenades, avantages liés au bien-être et Course à la vie, voilà [...]

RESAAS

août 23rd, 2017|

Les Prix Champions du bien-être sont décernés tous les ans et visent à féliciter [...]